CDRE/EO : Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient

La Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient (CDRE/EO) est une unité de la Légion étrangère. Elle a été créée en Indochine le 1er juin 1946. La compagnie est rattachée au 2e Régiment Etranger d’Infanterie (2e REI) et installée sur l’île de Tagne dans la baie de Cam Ranh, au Sud-Annam (la côte centrale du Sud au Vietnam actuel).

 
Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers - Extrême-Orient - Légion étrangère - Historique

 

Pour des raisons logiques, on ne sait presque rien sur cette compagnie de discipline, sur ses chiffres et ses statistiques. Nous disposons de peu d’informations. On sait que la CDRE/EO remplit le rôle de section spéciale pour les hommes de tous les régiments étrangers séjournant en Indochine. Elle est destinée à recueillir les légionnaires qui ont gravement enfreint les règlements militaires (tels que la désertion, le vol, ou l’agression physique envers leurs supérieurs) et qui ne peuvent donc pas subir la punition habituelle qui consiste à passer quelques jours de prison dans leurs unités respectives, comme c’est souvent le cas pour des délits mineurs.

Comme son unité sœur basée en Algérie, en Afrique du Nord, la CDRE/EO devait être divisée en une section ordinaire, pour tout les disciplinaires, une section de répression pour les récidivistes et les fortes têtes, et une section de transition. Cette dernière est destinée aux légionnaires qui ont déjà purgé leur peine et qui passent à ce moment-là plusieurs mois à préparer leur retour dans leur unité d’origine. Ils sont déjà traités comme des soldats. Ces hommes devaient également avoir le droit de porter des armes et de participer à des opérations militaires comme des troupes de soutien, au sein d’une soi-disant section d’intervention.

En ce qui concerne la vie quotidienne des disciplinaires, on sait que les hommes qui rejoignent la compagnie – les militaires du rang et, exceptionnellement, quelques sergents dégradés – perdent temporairement leur grade et leur nom. Ils ne sont plus adressés que des punis, et appelés par leur numéro. Les punis n’ont pas le droit de s’asseoir, de parler sans y être invités, et ne doivent se déplacer partout qu’en pas gymnastique.

Le nombre de disciplinaires ne dépassait généralement pas 30 à 50 hommes. Ils travaillaient de tôt le matin jusqu’à tard le soir. Les disciplinaires devaient entretenir généralement toutes les bâtiments et environs à l’intérieur et en dehors du camp. Nous ne savons pas s’ils devaient également servir dans d’autres parties de l’île, ou même sur le continent, comme groupes de travailleurs pour construire des postes, des tranchées ou des routes. Les fortes têtes de la section de répression étaient, en dehors des heures de travail, enfermés dans leurs cellules inconfortables et le temps passé avec la section de répression n’était pas pris en compte ni déduit de leur peine. Pour illustrer, en Algérie, un tel séjour au sein de la section de répression durait au moins trois mois.
 

Vietnam - baie de Cam Ranh - carte
L’île de Tagne est située dans la baie de Cam Ranh, quelque 50 km au sud de Nha Trang, alors le PC du 2e REI en Indochine.

Vietnam - baie de Cam Ranh - île de Tagne - carte
L’île de Tagne dans la baie de Cam Ranh.
Indochine française - baie de Cam Ranh - île de Tagne - annees 1900
L’île de Tagne dans les années 1900. À la fin des années 1930, une batterie d’artillerie a été stationnée sur l’île pour protéger la baie de Cam Ranh.

 

Comme déjà évoqué, les hommes de la compagnie avaient également participé aux opérations aux côtés du 2e REI au Sud-Annam. Ainsi, le 17 mai 1947, la section du CDRE/EO sous les ordres du lieutenant Bramoulé se distingue dans la région de Khanh Hoa, en soutenant le Groupe d’Artillerie Coloniale de Montagne du Levant (GACML).

La compagnie de discipline est commandée par un capitaine et des cadres détachés du 2e REI. Elle dépendra du 1er Bataillon de ce régiment jusqu’en février 1950, quand cette tâche sera confiée au 4e Bataillon qui se trouve dans la région de Quang Nam.

En mars 1947, le capitaine Michel Dutter, commandant la CDRE/EO, a fait fabriquer l’insigne d’unité.

En 1954, la CDRE/EO est commandée par le capitaine Otokar Kremar. D’origine tchéque, né en 1913, ce lieutenant de cavalerie dans l’armée tchécoslovaque devient lieutenant dans la 13e DBLE en 1941 et participe aux combats en Moyen-Orient et en Afrique du Nord, surtout à la campagne de Libye, y compris la bataille d’ El-Alamein en octobre 1942.

Après le cessez-le-feu de aout 1954, la compagnie est dissoute et quitte l’île de Tagne. Elle y est remplacée par le Commando Jaubert de la Marine nationale.

 

Témoignage d’un membre du Commando Jaubert

Bernard Pestre : Poste de garde de l’île de Tagne

Géographiquement, l’Ile de Tagne se situe face à la baie de Cam-Ranh, en dessous de Nha-Trang. À l’origine elle servait de camp disciplinaire à la Légion étrangère et comme tous les cantonnements de cette arme l’endroit était plutôt austère et respirait l’ordre et la discipline. La légion était passée par là y laissant son empreinte caractéristique. Des bâtiments en dur à l’étage pour la troupe, carré des gradés un peu à l’écart. Au centre du cantonnement, la flamme de la Légion érigée en dur, et visible de l’ensemble du camp. Rappel constant de la destination du lieu…

Aux alentours immédiats, les inévitables “bistrots” vietnamiens avec leurs “congaïes” (le plaisir du militaire). Il fallait bien dépenser les piastres… Également, à proximité du minuscule port, une fabrique artisanale de “nuoc-mam” [1], délicieuse dans les soupes chinoises, mais qui, en fermentant, empuantissait l’atmosphère. Ce qui m’avait frappé le plus, c’était les geôles disciplinaires tellement exiguës qu’on ne pouvait s’y tenir enfermé qu’accroupi ou couché, de véritables ergastules [2]. Du reste, l’un d’entre nous, une forte tête sans doute, y avait fait un court séjour pour en ressortir tout courbatu.

1. Une savoureuse sauce au poisson
2. Dans l'Antiquité romaine, une prison souterraine à l'hébergement des esclaves

A l’origine, le témoignage a été publié en 2007, sur le blog du Commando Jaubert. Il a été publié sur notre site avec l’aimable autorisation de Jean-Claude Balisson, fondateur du blog.

 

Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - insigne - 1947
L’insigne du CDRE/EO, créé par le capitaine Dutter en 1947. La grenade de la Légion avec la voile d’une jonque (bateau traditionnel d’Asie) représentant l’emplacement de l’île. Dans la bombe, les lettres CD et une devise latine Dura lex, sed lex (La loi est dure, mais c’est la loi). Néanmoins, la devise de la Compagnie de Discipline était Légion Partout.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - legionnaire - annees 1950
Bienvenue sur l’île de Tagne. Le lot de photos qui suit a été publié avec l’aimable autorisation d’Andrew J. Mitchell, l’auteur du livre Tigers of Tonkin.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - visite - annees 1950
Une visite officielle de l’île de Tagne, accueillie par les cadres de la CDRE/EO. Collection de Andrew J. Mitchell.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - piquet d'honneur - annees 1950
Le piquet d’honneur de la CDRE/EO formé par les cadres et les hommes de la section de transition. Collection de Andrew J. Mitchell.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - mess des sous-officiers - annees 1950
Très probablement le mess des sous-officiers de la CDRE/EO.
Collection de Andrew J. Mitchell.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - mess des sous-officiers - annees 1950
A l’intérieur du mess des sous-officiers de la CDRE/EO.
Collection de Andrew J. Mitchell.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - mess des sous-officiers - annees 1950
Les sous-officiers à l’intérieur de leur mess. Notez l’insigne de la compagnie sur le haut du tableau. Collection de Andrew J. Mitchell.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - mess des sous-officiers - annees 1950
Insignes d’unités de la Légion étrangère sur le mur à l’intérieur du mess des sous-officiers de la Compagnie de Discipline. Plusieurs insignes de la marine pourraient indiquer que les photos ont été prises après août 1954. Notez les sous-officiers portant l’insigne de la CDRE/EO. Collection de Andrew J. Mitchell.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - mess des sous-officiers - annees 1950
L’entrée du mess des sous-officiers de la Compagnie de Discipline. Collection de Andrew J. Mitchell.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - vilagge
Un village indigène à proximité du camp de la CDRE/EO. Aujourd’hui, c’est un site bien apprécié des touristes au bord de la baie de Cam Ranh. Collection de Andrew J. Mitchell.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - sous-officiers - 1950s
Les sous-officiers redoutables de la CDRE/EO. Collection de Andrew J. Mitchell.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - grenade - 1955
Bien que les sources de la Légion fixent la date de la dissolution de l’unité au 11 août 1954, voici une trace de la Compagnie de Discipline encore d’avril 1955.
Collection de Andrew J. Mitchell.
Indochine française - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - camp - 1955
Vue générale du camp de la Compagnie de Discipline sur l’île Tagne en 1955.
© Photo credit: Olivier Pestre, fils de Bernard Pestre du Commando Jaubert.
Indochine - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - camp - Poste de garde - 1955
Le poste de garde du camp de la CDRE/EO. Collection de Olivier Pestre.
Indochine - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - camp - batiment - 1955
Un bâtiment en dur à l’étage pour les disciplinaires/la troupe, situé derrière le poste de garde. Au premier plan, la grenade de la Légion. Collection de Olivier Pestre.
Indochine - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - camp - batiment - 1955
Un autre bâtiment pour les disciplinaires/la troupe. Collection de Olivier Pestre.
Vietnam - baie de Cam Ranh - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - camp - batiment - 2021
L’un des bâtiments en 2021, sur le site de l’ancien camp.
Vietnam - baie de Cam Ranh - île de Tagne - Légion étrangère - Compagnie de Discipline des Régiments Etrangers en Extrême-Orient - CDRE/EO - camp - position
L’emplacement de l’ancien camp CDRE/EO sur l’île de Tagne.
Vietnam - baie de Cam Ranh - Indochine - île de Tagne - Cam Binh - batiments - 2019
Les bâtiments (dont un reconstruit) sur le lieu de l’ancien camp de la CDRE/EO, sur l’île de Tagne en 2019. © Photo credit: LonaTour.vn

 
 
———
 

Mes remerciements chaleureux:
Je remercie vivement Andrew J. Mitchell pour partager avec nous ses belles photos.
Je remercie également Jean-Claude Balisson, fondateur du Blog du Commando Jaubert, pour son aimable autorisation de partager le témoignage et les rares photos.

 
———
 

Principales sources d’informations:
More majorum – C.D.R.E./E.O.
Pierre Soulié: Paul-Frédéric Rollet : Père de la Légion étrangère (Editions Italiques, 2007)
Blog du Commando Jaubert
Google Maps
Google.com
Wikipedia.org

 

 

Legion Etrangere Info boutique - bannière

Les motifs originaux inspirés par la Légion.
Découvrez-les dans notre boutique.

 

 

L’article original : CDRE/EO: Far East Disciplinary Company

 

 

Les autres articles en français:
Général Paul-Frédéric Rollet
Historique du 1er Régiment Etranger
Guerre franco-prussienne de 1870
Deuxième Légion Etrangère – Légion Suisse
Compagnies Montées de la Légion étrangère
Légion étrangère en Orient : 1915-1919
La Légion à Madagascar en 1947-1951
La Tragédie de Forthassa de 1908
Combat d’Alouana du 15 mai 1911
Prise d’otages de Loyada en 1976
Crash d’hélicoptère à Djibouti en mai 1976
Accident du Mont Garbi de 1982
Compagnie Parachutiste du 3e REI
3e BMLE: 3e Bataillon de Marche de la Légion Etrangère
Pelotons de Réparation de Légion Etrangère
Dépôt Commun des Régiments Etrangers
2e Régiment Étranger de Cavalerie
3e Régiment Étranger de Parachutistes
4e Régiment Etranger d’Infanterie
6e Régiment Étranger d’Infanterie
11e Régiment Étranger d’Infanterie
12e Régiment Étranger d’Infanterie

 

 

La page a été mise à jour le : 27 mai 2021

 

↑ Haut de la page